Réali­ser un sommaire auto­ma­tique sous LibreOf­fice

Lorsqu’on réalise un docu­ment assez long et/ou volu­mi­neux, il peut être inté­res­sant d’avoir un sommaire afin de mieux guider les lecteurs dans leur décou­verte de l’ou­vrage.

Il est bien sûr possible de réali­ser le sommaire (ou table des matières) à la main, en indiquant manuel­le­ment les noms des titres, sections, etc., et la pagi­na­tion corres­pon­dante (ne mentez pas, je sais que tout le monde l’a fait au moins une fois), mais cette méthode, en plus d’être longue et éprou­vante, pose le problème de l’ac­tua­li­sa­tion à chaque travail sur le docu­ment. Le texte gran­dis­sant, la pagi­na­tion en vient fata­le­ment à chan­ger et le travail est à refaire. Je sais ce que vont me dire les petits malin du fond de la classe “Eh, mais il suffit de faire le sommaire à la fin du travail, lorsque le docu­ment est terminé !” Merci pour cette inté­res­sante remarque à laquelle je répon­drais en vous deman­dant la solu­tion lorsqu’il vous faut rendre régu­liè­re­ment des versions plus ou moins abou­ties de votre travail…

Le plus simple, à mon sens, est de deman­der à LibreOf­fice de réali­ser de manière auto­ma­tique la table des matières. Pour cela, il est néces­saire d’uti­li­ser les styles.

Les styles

Les styles sont des options de mise en forme auto­ma­tique et géné­ra­li­sée à l’en­semble du docu­ment. Ils permettent d’avoir une cohé­rence dans la mise en forme, en page des diffé­rents éléments textuels, pictu­raux, etc. C’est grâce à eux, par exemple, qu’on peut faire en sorte que tous les para­graphes commencent par une inden­ta­tion et soient justi­fiés, ou encore que tous les titres de premier niveau soient en gras et souli­gnés.

Sous LibreOf­fice, il existe un certain nombre de styles déjà enre­gis­trés, qu’il est possible de modi­fier à votre conve­nance, et l’uti­li­sa­teur a la possi­bi­lité d’en créer d’autres. Concer­nant les titres, LibreOf­fice en embarque 10 niveaux, ce qui est ample­ment suffi­sant (on se sert la plupart du temps d’en­vi­ron 5 à 6 niveaux). Pour un docu­ment long composé en chapitres, on pour­rait consi­dé­rer les niveaux de titre comme tels :

  • Titre 1 : Chapitre
  • Titre 2 : Section (e.g. 1. Titre)
  • Titre 3 : Sous-section (e.g. 1.1 Sous-titre)
  • Titre 4 : Sous-sous-section (e.g. 1.1.1 Sous-sous-titre)
  • Titre 5 : Para­graphe

On se sert donc très peu des niveaux en dessous de para­graphe. On peut éven­tuel­le­ment descendre à 6 niveau si on souhaite divi­ser son ouvrage selon diffé­rentes parties, auquel cas le titre de niveau 1 corres­pond aux parties, le niveau 2 aux chapitres, etc.

En adop­tant cette pratique (ce qui, soit dit en passant, n’est pas très compliquée à faire), vous indiquez à LibreOf­fice ce que vous consi­dé­rez comme un “titre” (au sens le plus géné­ral), ce qui permet entre-autre de réali­ser la table des matières, mais aussi de numé­ro­ter auto­ma­tique­ment vos parties (par des chiffres, des lettres, etc.), ou encore de dépla­cer de grands morceaux de textes au sein de votre docu­ment.

Dépla­cer des parties

Je souhaite faire là un petit aparté. En utili­sant les styles de titre, LibreOf­fice enre­gistre votre décou­page du docu­ment. Vous pouvez alors ouvrir le “navi­ga­teur” (Menu Affi­chageNavi­ga­teur ou alors la petite bous­sole dans votre barre de raccour­cis, ou encore grâce à la touche F5). Dans ce Navi­ga­teur appa­raissent vos titres, affi­chés de manière hiérar­chique. En en sélec­tion­nant un dans le navi­ga­teur, vous pouvez, grâce aux outils de cette fenêtre monter ou abais­ser vos titres. Ce faisant, LibreOf­fice dépla­cera tout le contenu asso­cié à cette partie (à savoir les para­graphes mais aussi les sous-titres asso­ciés).

Vous commen­cez, j’ima­gine, à comprendre la puis­sance que peuvent avoir les styles dans LibreOf­fice.

Réali­sa­tion du sommaire

À présent que votre docu­ment est écrit, avec les titres iden­ti­fiés comme tels, nous pouvons deman­der à OpenOf­fice de créer le sommaire.

Utili­sez des polices de carac­tère libres

Il existe de nombreuses polices de carac­tères (des fonts) libres et gratuites de grande qualité. Bien évidem­ment il existe celles inté­grées au système de compo­si­tion de docu­ments LaTeX mais il en existe d’autres que vous pouvez utili­ser avec votre trai­te­ment de texte parti­cu­lier (LibreOf­fice par exemple) mais aussi avec votre logi­ciel de graphisme ou même direc­te­ment votre système d’ex­ploi­ta­tion.

The Fell Types

 Les carac­tères Fell tiennent leur nom de John Fell, un évêque d’Ox­ford du 17e siècle. Non seule­ment il a créé une collec­tion unique de carac­tères d’im­pres­sion mais il a égale­ment entamé une des plus impor­tantes aven­tures dans l’his­toire de la typo­gra­phie. (source)

Plusieurs variantes de ces carac­tères sont dispo­nibles sur le site du projet, notam­ment une version vieillie avec des carac­tères irré­gu­liers, parfaits pour simu­ler un texte ancien.

Ces fontes sont dispo­nibles sous la licence SIL_Open_Font_Licen­seLSIL Open Font License, Version 1.1.

Linux Liber­tine

 Le jeu de carac­tères Linux Liber­tine se divise en deux version. Il existe une version avec empat­te­ments (serif), qui est à la base du projet, ainsi qu’une version sans empat­te­ment (sans) inti­tu­lée Linux Bioli­num.

L’un des nombreux avan­tages de cette fonte tient de sa grande variété de glyphes, avec un support de nombreuses langues et certaines parti­cu­la­ri­tés telles que le support de liga­tures et des chiffres elzé­vi­riens. Cette police est notam­ment utili­sée par l’en­cy­clo­pé­die libre Wiki­pé­dia pour son logo.

Certaines options sont acti­vables au sein de LibreOf­fice grâce à la version G de la police. Pour plus d’in­for­ma­tions, visi­tez la page de présen­ta­tion.

Ces fontes sont placées sous GPL et OFL.

La Poule ou l’Œuf

La Poule ou l’Œuf est un service web permet­tant de créer des docu­ments de quali­tés basé sur LaTeX. Il permet la gestion de collec­tions, puis d’ou­vrages, et est parti­cu­liè­re­ment adapté au travail de rédac­tion à plusieurs mains.

Prérequis

Pour pouvoir instal­ler la poule ou l’œuf, vous devez avoir :

  • Apache 2 ;
  • PHP 5 ;
  • MySQL ;
  • Java 5 (jre).

Confi­gu­ra­tion

Apache2

Vous devez acti­verle module ‘mod_rewrite‘ à l’aide de la commande :

# a2enmod rewrite

Puis, ajou­tez les règles de rewri­ting dans le fichier de confi­gu­ra­tion d’Apache : /etc/apache2/apache2.conf).

Options +FollowSymlinks
RewriteEngine on
RewriteRule ^page-([0-9]+)$ /page.php?id=$1 [L]

Véri­fiez égale­ment l’exis­tence des lignes ci-dessous dans le fichier /etc/php5/apache2/php.ini :

zlib.output_compression = On
zlib.output_compression_level = 5
zlib.output_handler =

À présent, redé­mar­rez Apache pour qu’il puisse prendre en compte la nouvelle confi­gu­ra­tion :

# /etc/init.d/apache2 restart

PHP

Assu­rez-vous que les modules suivants sont instal­lés (lorsque des paquets sont à instal­ler, il sont indiqués entre paren­thèses) :

  • CURL (php5-curl) ;
  • GD (php5-gd) ;
  • ICONV ;
  • ImageMa­gick (php5-imagick) ;
  • JSON ;
  • LIBXML ;
  • MBSTRING ;
  • pdo ;
  • PDO_MYSQL ;
  • WDDX ;
  • TIDY ;
  • XMLWRITER ;
  • XLT (php5-xsl) ;
  • ZIP ;
  • ZLIB.

MySQL

Créez un utili­sa­teur qui servira unique­ment pour la poule ou l’œuf et créez une base en confé­rant à cet utili­sa­teur tous les droits (PHPMyAd­min permet de créer auto­ma­tique­ment la base en même temps que l’uti­li­sa­teur, lui donnant ainsi auto­ma­tique­ment les droits).

Autres logi­ciels

Certains logi­ciels et/ou paquets sont néces­saires pour le bon fonc­tion­ne­ment de la poule ou l’œuf et notam­ment concer­nant l’ex­por­ta­tion/impor­ta­tion des livres dans/depuis diffé­rents formats.

  • OpenOf­fice.org (pour le support des formats ouverts) ;
  • uconv (pour le support des docu­ments MS Office) ;
  • TeXLive (distri­bu­tion LaTeX)

Instal­la­tion de la poule ou l’œuf

Récu­pé­rez l’ar­chive sur le site de la poule ou l’œuf, ou direc­te­ment à cette adresse, et dézip­pez-la sur votre serveur, à l’em­pla­ce­ment voulu.

Accor­dez les droits de lecture/écri­ture sur l’en­semble du dossier conte­nant la poule et l’œuf.

Ajou­tez les lignes suivantes dans votre fichier de confi­gu­ra­tion d’Apache (/etc/apache2/site-enables/000-default) :

<Directory /var/www/rep_ou_se_trouve_la_poule_ou_l_oeuf>
~""AllowOverride"" all
</Directory>

Dans votre navi­ga­teur, attei­gnez le dossier ‘/install‘ et lais­sez-vous guider.

Une fois le proces­sus d’ins­tal­la­tion terminé, pensez à suppri­mer (ou au moins renom­mer) le dossier install et connec­tez vous. N’ou­bliez pas de mettre à jour votre version de la poule ou l’œuf par le biais de la page mise à jour.

Une fois tout ceci effec­tué, vous êtes prêt(e) pour utili­ser la poule ou l’œuf.