Photo­gra­phie

À mes heures perdues, je fais un peu de photo­gra­phie, tâchant d’ap­prendre au fur et à mesure de mes essais et de mes péré­gri­na­tions. J’es­saye d’ex­pé­ri­men­ter, d’al­ler au bout de ce que mon compact peut me donner tout en m’ins­pi­rant des canons de la photo­gra­phie.

En tant qu’a­ma­teur, mon équi­pe­ment est encore assez rudi­men­taire :

  • appa­reils :
    • un compact numé­rique Nikon S9300 (2012, acheté en septembre 2012) [remboursé par la Fnac en janvier 2015] ;
    • un réflex argen­tique Minolta 5000  (1987),
    • un réflex numé­rique Nikon D5200 (2012, acheté en janvier 2015),
    • un réflex argen­tique Nikkor­mat (1965–1967, acheté en août 2015),
    • un appa­reil à souf­flet argen­tique Kodak Folding Pocket No.1 (c. 1910–1915, récu­péré en octobre 2015) ;
  • objec­tifs :
    • Minolta 35–70mm f/4–22 (1987),
    • AF-S DX Nikkor 18–105 mm f/3.5–5.6G ED VR (objec­tif kit, acheté en janvier 2015),
    • AF-S DX Nikkor 35mm f/1.8G (acheté en février 2016),
    • Nippon Kogaku NIKKOR-S Auto 50mm f/1.4 (1962–1974, acheté en août 2015) ;
  • acces­soires :
  • logi­ciels :
    • Adobe Ligh­troom pour le déve­lop­pe­ment des photos,
    • ImageMa­gick pour l’in­ver­sion des canaux rouge-bleu pour l’in­fra-rouge,
    • Hugin pour la compo­si­tion de pano­rama et la recons­truc­tion d’images,
    • GIMP pour le post-trai­te­ment des photo­gra­phies,
    • Lumi­nance HDR pour la créa­tion d’images HDR.