Utilisez des polices de caractère libres

Il existe de nombreuses polices de caractères (des fonts) libres et gratuites de grande qualité. Bien évidemment il existe celles intégrées au système de composition de documents LaTeX mais il en existe d’autres que vous pouvez utiliser avec votre traitement de texte particulier (LibreOffice par exemple) mais aussi avec votre logiciel de graphisme ou même directement votre système d’exploitation.

The Fell Types

 Les caractères Fell tiennent leur nom de John Fell, un évêque d’Oxford du 17e siècle. Non seulement il a créé une collection unique de caractères d’impression mais il a également entamé une des plus importantes aventures dans l’histoire de la typographie. (source)

Plusieurs variantes de ces caractères sont disponibles sur le site du projet, notamment une version vieillie avec des caractères irréguliers, parfaits pour simuler un texte ancien.

Ces fontes sont disponibles sous la licence SIL_Open_Font_LicenseLSIL Open Font License, Version 1.1.

Linux Libertine

 Le jeu de caractères Linux Libertine se divise en deux version. Il existe une version avec empattements (serif), qui est à la base du projet, ainsi qu’une version sans empattement (sans) intitulée Linux Biolinum.

L’un des nombreux avantages de cette fonte tient de sa grande variété de glyphes, avec un support de nombreuses langues et certaines particularités telles que le support de ligatures et des chiffres elzéviriens. Cette police est notamment utilisée par l’encyclopédie libre Wikipédia pour son logo.

Certaines options sont activables au sein de LibreOffice grâce à la version G de la police. Pour plus d’informations, visitez la page de présentation.

Ces fontes sont placées sous GPL et OFL.

Installer une imprimante HP sous GNU/Linux

Installation du driver

Allez sur le site http://foo2zjs.rkkda.com/ et téléchargez y le fichier foo2zjs.tar.gz ou lancez la commande suivante (attention, le paquet sera téléchargé à l’endroit où vous vous trouvez) :

$ wget -O foo2zjs.tar.gz http://foo2zjs.rkkda.com/foo2zjs.tar.gz

Désarchivez le paquet et déplacez vous dans le dossier créé :

$ tar zxf foo2zjs.tar.gz
$ cd foo2zjs<code>

Compilez à présent le driver...
<code>$ make

et installez le :

$ su
# make install

Installation de l’imprimante

Pour procéder à l’installation de l’imprimante, nous allons passer par la page admin de CUPS. Dans votre navigateur Web, ouvrez la page http://localhost:631. Dans l’onglet Administration, cliquez sur Add Printer. Le nom d’utilisateur est root et le mot de passe correspond à votre mot de passe root sous Debian et votre login utilisateur et mot de passe classique sous Ubuntu.

Cliquez sur Add printer puis sélectionnez votre modèle d’imprimante, qui doit avoir été reconnu, après la ligne Discovered Network Printers. (Pour moi, l’imprimante à sélectionner est HP LaserJet Professional P1102w (Hewlett-Packard HP LaserJet Professional P1102w).) Cliquez ensuite sur “Continue”.

Remplissez à présent les différents champs ; laissez Name et Description par défaut, indiquez ce que vous voulez après Location (e.g. bureau, chambre, labo, etc.) ainsi qu’après Sharing. Cliquez sur “Continue”.

Indiquez la marque de votre imprimante après Make (ici HP) et cliquez sur “Continue”.

Enfin, sélectionnez votre modèle d’imprimante (pour moi, c’est “HP LaserJet Pro P1102w Foomatic/foo2zjs-z2 (recommended) (en)”) et terminez en cliquant sur “Add Printer

Votre imprimante devrait être prête à fonctionner. Vous pouvez vous en assurer en lançant l’impression d’un document ou en d’une page de test.

Source