Réaliser un sommaire automatique sous LibreOffice

Lorsqu’on réalise un document assez long et/ou volumineux, il peut être intéressant d’avoir un sommaire afin de mieux guider les lecteurs dans leur découverte de l’ouvrage.

Il est bien sûr possible de réaliser le sommaire (ou table des matières) à la main, en indiquant manuellement (avec une taille et une graisse plus importante) les noms des titres, sections, etc., et la pagination correspondante (ne mentez pas, je sais que tout le monde l’a fait au moins une fois), mais cette méthode, en plus d’être longue et éprouvante, pose le problème de l’actualisation après chaque travail sur le document. Le texte grandissant, la pagination en vient fatalement à changer et le travail est à refaire. Je sais ce que vont me dire les petits malins du fond de la classe « Eh, mais il suffit de faire le sommaire à la fin du travail, lorsque le document est terminé ! » Merci pour cette intéressante remarque à laquelle je répondrais en vous demandant une solution lorsqu’il vous faut rendre régulièrement des versions plus ou moins abouties de votre travail…

Le plus simple, à mon sens, est de demander à votre traitement de texte (nous prendrons ici, pour des raisons purement politiques, le cas de LibreOffice) de réaliser de manière automatique la table des matières. Pour cela, il est nécessaire d’utiliser les styles.

Les styles

Les styles sont des options de mise en forme automatique et généralisée à l’ensemble du document. Ils permettent d’avoir une cohérence dans la mise en forme et en page des différents éléments textuels, picturaux, etc. C’est grâce à eux, par exemple, qu’on peut faire en sorte que tous les paragraphes commencent par une indentation et soient justifiés, ou encore que tous les titres de premier niveau soient en gras et centrés.

Sous LibreOffice, il existe un certain nombre de styles déjà enregistrés, qu’il est possible de modifier à votre convenance. Vous avez également la possibilité d’en créer d’autres (en précisant au besoin la hiérarchie de vos styles). Concernant les titres, LibreOffice en embarque 10 niveaux, ce qui est amplement suffisant (on se sert la plupart du temps d’environ 5 à 6 niveaux). Pour un document long composé en chapitres, on pourrait considérer les niveaux de titre comme tels :

  • titre 1 : chapitre ;
  • titre 2 : section (e.g. 1. Titre) ;
  • titre 3 : sous-section (e.g. 1.1 Sous-titre) ;
  • titre 4 : sous-sous-section (e.g. 1.1.1 Sous-sous-titre) ;
  • titre 5 : paragraphe

On se sert donc très peu des niveaux en dessous de paragraphe. On peut éventuellement descendre à 6 niveaux si on souhaite diviser son ouvrage selon différentes parties, auquel cas le titre de niveau 1 correspond aux parties, le niveau 2 aux chapitres, et ainsi de suite.

En adoptant cette pratique (ce qui, soit dit en passant, n’est pas très compliquée à faire), vous indiquez à LibreOffice ce que vous considérez comme un « titre » (au sens le plus général), ce qui permet entre-autre de réaliser la table des matières, mais aussi de numéroter automatiquement vos parties (par des chiffres, des lettres, etc.), ou encore de déplacer de grands morceaux de textes au sein de votre document.

Déplacer des parties

Je souhaite faire là un petit aparté. En utilisant les styles de titre, LibreOffice enregistre votre découpage du document. Vous pouvez alors ouvrir le « navigateur » (Menu AffichageNavigateur ou alors la petite boussole dans votre barre de raccourcis, ou encore grâce à la touche F5). Dans ce Navigateur apparaissent vos titres, affichés de manière hiérarchique. En en sélectionnant un dans le navigateur, vous pouvez, grâce aux outils de cette fenêtre monter ou abaisser vos titres. Ce faisant, LibreOffice déplacera tout le contenu associé à cette partie (à savoir les paragraphes mais aussi les sous-titres associés).

Vous commencez, j’imagine, à comprendre la puissance que peuvent avoir les styles dans LibreOffice.

Réalisation du sommaire

À présent que votre document est écrit, avec les titres identifiés comme tels, nous pouvons demander à LibreOffice de créer le sommaire.

Pour cela, rien de plus simple. Il suffit de placer votre curseur à l’endroit où vous voulez insérer votre sommaire puis aller dans Insertion → Table des matières et Index → Table des matières, Index ou Bibliographie. Dès lors une fenêtre s’ouvre dans laquelle vous pouvez changer le titre de votre sommaire (par défaut, le titre est « Table des matières »), le type (laissez sur la valeur par défaut pour obtenir un sommaire). Laissez cochée la case « Protéger contre les modifications manuelles » afin de laisser au logiciel toute la prise en charge de la table des matières.

Vous voilà désormais avec un beau sommaire prêt à être rempli !

Actualiser son sommaire

À chaque fois que le document sera modifié, que de nouveaux titres seront créés et que les différentes parties s’allongeront, il sera nécessaire de mettre à jour le sommaire. Pour cela, c’est encore plus simple. Il suffit de faire un clic-droit sur le sommaire et de faire « Actualiser ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *